Introduction en bourse de Covestro (Bayer)

On assiste actuellement à des perturbations très importantes sur les marchés financiers, ce qui fait réfléchir à deux fois de nombreuses grandes entreprises à s'introduire en bourse dans un tel contexte. Le groupe Bayer a en tout cas l'intention d'essayer de tenter sa chance en tant que poids lourd de l'industrie de la chimie et de la pharmacie en Europe à travers l'introduction en bourse programmée de sa filiale Covestro qui emploie 14 400 personnes.

Le groupe désire lever 1,5 milliards d'euros soit 40 % de moins qu'il ne l'avait prévu en considérant actuellement que la volatilité mais aussi la détérioration des marchés financiers ne sont pas des éléments qui sont propices à une levée plus importante. Mais malgré de telles conditions, il n'est pas question pour l'entreprise de ne pas tenter l'aventure boursière. La première rotation de la filiale de Bayer se fera donc le 6 octobre prochain.

Aussi, le fait que l'entreprise ne mette que finalement 33 % du capital de sa filiale au lieu des 40 % qui étaient prévus n'est pas pour générer de la confiance chez les investisseurs. Il faut également considérer le fait que les investisseurs ont souvent tendance à voir d'un mauvais œil les groupes diversifiés dans plusieurs secteurs d'activité, comme c'est le cas pour Bayer à travers les médicaments et des pesticides. Nous verrons donc si l'entreprise a bien fait de persister dans son idée d'introduction dès la première cotation qui se fera donc début de la semaine prochaine.

Si vous trouvez également que le marché boursier est trop mouvementé pour tenter d'y appliquer des stratégies alors pensez au forex, plus facile à trader, avec notamment un courtier fiable tel que Plus 500